Pressostats industriels, vacuostats, débimètres, entrainements : découvrez la gamme Suco-VSE France

Bienvenue sur la boutique en ligne Suco-VSE France !
Ce site vous permet à la fois de réaliser des demandes de devis pour tous les produits de notre catalogue, et d'acheter en ligne certains de nos produits.

Visite guidéekeyboard_arrow_right

Un aperçu de nos produits

Les pressostats industriels mécaniques et électroniques

Les pressostats industriels contrôlent et mesurent la pression liquide ou gazeuse contenue dans un circuit qui peut être hydraulique, pneumatique, hydropneumatique (…) en commutant le système dès lors que la pression définie est dépassée ou atteinte. Ils sont également appelés manostats ou vacuostats. Selon les besoins industriels, les pressostats peuvent être mécaniques ou électroniques.

Lire notre guide des pressostatskeyboard_arrow_right

Définition du pressostat dans le milieu industriel

Les pressostats sont des instruments de mesure et de contrôle de pression. Cette pression peut être liquide ou gazeuse. Les pressostats ont pour rôle principal la détection du dépassement de la valeur de pression définie. Cela évite les risques de surpression dans les circuits d’une installation industrielle. La pression constante assure la sécurité des opérateurs ainsi que le bon fonctionnement des appareils et installations. Le fonctionnement d’un pressostat permet d’ouvrir et de fermer un circuit électrique selon un seuil de commutation prédéfini.
Les pressostats sont présents dans tous types d’applications industrielles comme la pétrochimie, les travaux publics, l’agroalimentaire. Ils sont également bien souvent indispensables dans le domaine pharmaceutique, dans les usines de traitement des eaux ou encore les zones ATEX.

En savoir plus sur la définition d'un pressostatkeyboard_arrow_right

Achat de pressostat industriel : choisir entre pressostat mécanique et pressostat électronique

Les pressostats mécaniques sont très largement utilisés pour leur simplicité d’utilisation (aucune source électrique n’est nécessaire pour les faire fonctionner) et pour leur plus faible coût par rapport aux pressostats électroniques.
Ils sont équipés d’une membrane ou d’un piston qui va convertir la pression des fluides en un mouvement mécanique. Le contact de commutation est entraîné par déformation de ce piston ou membrane. L’hystérésis n’est généralement pas modifiable et le point de commutation est souvent réglé en usine. Leur signal de sortie peut être à contact normalement ouvert ou normalement fermé.
Les pressostats électroniques sont eux équipés d’un capteur à tête de jauge céramique. Le signal de commutation est ici numérique. L’hystérésis peut être réglée de façon précise en fonction de l’application et selon une large plage, tout comme les points de commutation. Ils disposent d’un panel de signaux de sortie plus important que leurs homologues mécaniques.
Bien que très robustes, les pressostats mécaniques ont une durée de vie moins longue que les pressostats numériques. L’un et l’autre disposent d’un indice de protection « IP » qu’il convient de vérifier afin qu’il corresponde aux besoins de l’application.

En savoir plus sur les notions à connaître pour l'achat d'un pressostat industrielkeyboard_arrow_right

S'enregistrer

Nouveau compte S'inscrire

Vous avez déjà un compte ?
Connectez-vous ou réinitialisez votre mot de passe