Qu'est-ce qu'un pressostat ?

Un pressostat -parfois appelé manocontact ou manostat- agit tel un interrupteur en permettant l’ouverture ou la fermeture d’un circuit électrique par changement d’état selon un seuil de pression préréglé. Il peut être mécanique ou électronique et on le trouve dans la quasi totalité des applications fluidiques liquides ou gazeuses, en particulier en hydraulique et en pneumatique, et plus généralement dans pratiquement tous les équipements sous pression.

Cet article fait partie du sujet : définition : le pressostat.

À quoi sert un pressostat ?

Un pressostat est un composant qui se situe à la frontière entre le circuit hydraulique (ou pneumatique) et le circuit électrique. Il permet de contrôler ou de réguler la pression d’un fluide liquide ou gazeux dans un équipement sous pression. Dès que le fluide atteint un seuil de pression préréglé, le pressostat ferme (ou ouvre) le circuit électrique permettant ainsi d'autoriser (ou d'interdire) la mise en marche d'un autre composant ou équipement. Il est donc un organe indispensable à la sécurité, soit pour assurer le bon fonctionnement de la machine, soit en alertant sur un défaut de pression.

Éléments constitutifs des pressostats mécaniques et des pressostats électroniques

D'une façon générale, les pressostats sont constitués de deux parties principales : une chambre de prise de pression et un compartiment où se situe le système de commutation. La première reçoit la pression réelle du fluide, tandis que la seconde est à la pression atmosphérique. Une membrane ou un piston assure l'étanchéité entre les deux parties. La technologie mécanique utilise une membrane, une rondelle et un ressort à spires pour des pressions inférieures à 100 bar. Au delà, la membrane est remplacée par un piston équipé d’un joint torique pour des raisons de robustesse. Le choix de la membrane tient compte de plusieurs caractéristiques telles que sa résistance à son domaine d’application (contrainte chimique, eau, température…) ou encore sa souplesse, son épaisseur et sa taille. La chambre de pression enserre la membrane et a pour objectif de résister à la pression et doit tenir compte des contraintes de température et de corrosion. La technologie électronique utilise quant à elle un capteur à tête de jauge céramique semi-conducteur doté d’un joint torique d’étanchéité. Certains pressostats possèdent deux seuils et l'hystérésis peut être ajustée de façon très précise.

Exemples d’utilisation d’un pressostat

Les exemples d’utilisation d’un pressostat sont nombreux et variés et répondent de façon générale à tous types de process mettant en œuvre des fluides gazeux ou liquides. Nous les retrouvons ainsi dans les systèmes hydrauliques mobiles tels que les engins TP, machines agricoles, nacelles élévatrices, etc… mais également dans les industries automobile et ferroviaire pour tous leurs systèmes de climatisation par exemple. Les industries pétrochimique, Oil&gas, de l’aéronautique (utilisation d’huiles minérales, Skydrol et kérosène) ou encore pharmaceutiques sont utilisatrices de pressostats répondant à des conditions d’utilisation nécessitant un niveau de sécurité critique. Dans le domaine du traitement des eaux, les pressostats permettent d’effectuer une veille du fonctionnement des filtres et des pompes et d’en relever les performances. En l’agroalimentaire, qu’il soit au cœur du process ou non, le pressostat répond aux critères d’hygiène stricts de ce domaine.

Autres sujets en relation avec la définition d'un pressostat

Dimanche Lundi Mardi Mercredi Jeudi Vendredi Samedi Janvier Février Mars Avril Mai Juin Juillet Août Septembre Octobre Novembre Décembre

S'enregistrer

Nouveau compte S'inscrire

Vous avez déjà un compte ?
Connectez-vous ou réinitialisez votre mot de passe